Sortie de résidence Nafas de MOHAMED LAMQAYSSI

Friche la Belle de Mai · x Sortie de résidence

 

MOHAMED LAMQAYSSI (Marrakech)

Nafas

Sortie de résidence

 
 
 

Mer. 12 décembre - 18h00 Friche la Belle de Mai

 
 
 

Durée : 30′ environ
Entrée libre

Pour réserver, veuillez envoyer un mail à communication[at]officina.fr
Une rencontre entre le chorégraphe et les publics aura Mlieu à l’issu de la représentation.

 
 
 

Ce projet de solo, en cours de création, trace les premiers pas d’une écriture et d’un langage nouveau. Intitulé Nafas, un souffle, ce solo interroge des sentiments et des émotions dans des contextes différents. Cette première étape offre un espace poétique intime et en dialogue avec le monde extérieur. La recherche ques- tionne le langage chorégraphique en résonance avec ces temps de grands changements, le flux et le nombre d’informations auxquelles nous sommes confrontés et nos moyens de les recevoir, de les comprendre. A-t-on encore la possibilité de les saisir et de préserver notre propre univers ?
 
 
RÉSIDENCE MÉDITERRANNÉE
Depuis 2015, la Friche la Belle de Mai et l’Institut Français du Maroc ont initié le programme Résidence Méditerranée. Ce dispositif de résidences a pour objectif l’accueil d’artistes émergents marocains à Marseille pour encourager leur mobilité en Méditerranée, cette résidence à la Friche leur propose un cadre de recherche et de création sur mesure qui leur permet de développer leur pratique artistique. L’Officina est producteur associé au volet danse de ce programme de résidences croisées, c’est dans ce cadre que le chorégraphe Mohamed Lamqayssi ainsi que les regards extérieurs, Taoufiq Izeddiou et Nedjma Hadj Benchalbi, ont été invités à la Friche la Belle de Mai pour un temps de résidence de six semaines (du 1er novembre au 12 décembre).
 
 
 

Mohamed Lamqayssi a commencé la danse contemporaine avec la compagnie ANANIA en 2011 après une première expérience artistique comme rappeur amateur. Après des études en sciences physiques et en génie civil, Mohamed Lamqayssi a finalement décidé de se dévouer entièrement à la danse.
En 2015, il devient l’un des danseurs principaux de la compagnie de danse Mintala, laquelle est née d’une éthique de travail commune qui questionne les frontières au Moyen-Orient et en Afrique du Nord. Il a performé ainsi en qualité d’interprète dans les pièces 8 de Radouan Mriziga, Borderline de Taoufiq Izeddiou et D-Day, chorégraphié par Chourouk El Mahatin, Moad Haddadi et par lui-même.

• Chorégraphie et performance : Mohamed Lamqayssi
• Accompagnement chorégraphique : Taoufiq Izeddiou
• Remerciement : Nedjma Hadj Benchalbi
Crédit photo : DR

 
 
 

Fermer