Radouan Mriziga – 55

Aix-en-Provence

 

Mardi 5 et mercredi 6 décembre à 20.30 Pavillon Noir Réservez !

Spectacle présenté en coréalisation avec le Ballet Preljocaj, avec le soutien de l’Onda – Office national de diffusion artistique et de la Fondation Hassan II  pour les artistes marocains résidant à l’étranger.

« J’ai passé beaucoup de temps à observer des artisans et des architectes. (…) Les artisans utilisent leur corps au service de la forme, ils bougent d’une manière qui permet la naissance d’une forme. (…) C’est en les observant que j’ai compris pourquoi j’étais si intéressé par l’architecture »

 

Construit sur la déclinaison du chiffre 5 dans une approche presque architecturale, 55 est la première création du chorégraphe et danseur marocain, Radouan Mriziga, formé entre le Maghreb et la prestigieuse école bruxelloise P.A.R.T.S. Cinq vieux magnétos à cassettes délivrent des bribes de musique baroque, arabe ou indienne, tandis que l’artiste/géomètre arpente le plateau et emploie son corps à dessiner l’espace, lui donnant chair. 55 minutes pendant lesquelles le corps/outil matérialise un motif complexe ; traits, courbes et cercles qui rappellent les arabesques de l’ornement oriental et les formes géométriques du Bauhaus.

Radouan MRIZIGA - 55
(Maroc/Belgique)
création 2014 / durée 55'
TR : 20€ / TP : de 16€ à 8€
• Conception et interprétation Radouan Mriziga
Photos © Beniamin Boar
Production Moussem – Centre nomade des arts (Bruxelles, Belgique)
Coproduction C-mine (Genk, Belgique), WP Zimmer (Anvers, Belgique)
En collaboration avec Cultuurcentrum Berchem (Anvers, Belgique), Pianofabriek (Bruxelles, Belgique), O Espaço do Tempo (Montemor-onovo, Portugal), STUK (Louvain, Belgique)
Né au Maroc en 1985, Radouan Mriziga prend ses premiers cours de danse à l’âge de dix-huit ans, à Marrakech. Il continue sa formation auprès de Jacques Garros en rejoignant en 2005 le Centre Lafaurie Monbadon à Bordeaux, puis intègre en 2006 le CMDC (Mediterranean Center of Contemporary Dance) en Tunisie. Il suit plusieurs cours et workshops en France, puis achève ses études entre 2008 et 2012 à P.A.R.T.S (Performing Arts Research and Training Studios), l’école de danse bruxelloise d’Anne Teresa De Keersmaeker. Depuis, il vit et travaille à Bruxelles comme danseur et chorégraphe. Il signe et danse dans 111-1, pièce collective qu’il crée avec José Paulo Dos Santos, Mohamed Toukabri et Youness Khoukhou. Il est interprète pour Bart Meuleman dans Half Elf Zomeravond, présenté à la Toneelhuis en 2012. C’est un des danseurs du spectacle Re:Zeitung, un projet de P.A.R.T.S. Foundation et de la Monnaie dans lequel une nouvelle génération de danseurs professionnels revisite le répertoire de De Keersmaeker. Il danse en 2014 dans la création Primitive de la chorégraphe Claire Croizé, et dans la création du jeune chorégraphe français Simon Tanguy, People in a Field. Il rejoint en 2014 le Moussem Nomadic Art Centre en qualité d’artiste résident, et signe à la fin de cette même année sa première création, 55. En 2016, il crée 3600 qu’il présente dans le cadre de Dansem.
Radouan Mriziga a présenté, à Montévidéo, 55 pour Dansem 2015 et 3600 pour Dansem 2016.
Radouan Mriziga a lu…
Jacques Garros – Corporellement 1 (2012) – Corporellement 2 (2013) – Psychomotricité (2014) // Issam El Said – Islamic Art and Architecture: The System of Geometric Design (2008) // Sabine Gehm, Pirkko Husemann, Katharina Von Wilcke – Knowledge in Motion (2007) // Goncalo Azevedo, Cecil Balmond, Hans-Ulrich Obrist – Open source: architecture as an open culture “ circodeideias” (2010) // Erich Fromm – Man for himself (1990) // Anthony Flint – Modern Man: The Life of Le Corbusier, Architect of Tomorrow (2014) // Émile Prisse d’Avennes – L’Art arabe (1869-1877)

 

Fermer