Nacera Belaza – La Traversée suivi de Sur le fil

Spectacles Marseille

 

Jeudi 24 novembre / 20.30          Friche la Belle de Mai / Grand Plateau          Réservez !

 

« Je vois mon travail comme une continuité. (…)

Nous cherchons les pièces manquantes d’un puzzle pour regagner toutes les facettes de l’être humain,

pour reconstituer une image d’ensemble et conquérir une véritable liberté intérieure. »

 

Radical et obsédant, le travail de Nacera Belaza occupe une place à part dans le paysage chorégraphique. Depuis ses premières pièces, elle taille et cisèle une même matière, convaincue que toute transcendance ne peut provenir que de l’infime détail. Dans la répétition d’un motif chorégraphique minimal, le geste effleure des zones de tension parmi les plus enfouies, aux limites de l’imperceptible, jusqu’au lâcher-prise. Un univers magnétique que ce programme propose d’explorer en faisant dialoguer les deux plus récentes créations de la chorégraphe, La Traversée et Le Fil. Deux pièces à vivre « comme on regarde la mer, pour explorer son propre paysage intérieur, sans forcément chercher à y comprendre quelque chose ». Temps suspendu.


Nacera BELAZA
(Paris)
La traversée / création 2014 / durée 45’
Sur le fil / création 2016 / durée 45’

 
 
Programme présenté conjointement avec les Bancs Publics, dans le cadre de la onzième édition des Rencontres à l’Échelle (15 novembre 2016 > 13 janvier 2017), en coréalisation avec la Friche la Belle de Mai et avec le soutien de l’Onda – Office national de diffusion artistique.

 
 

SUR LE FIL
• Chorégraphie Nacera Belaza
Interprétation Nacera Belaza, Aurélie Berland, Anne-Sophie Lancelin, Dalila Belaza
Conception son et lumière Nacera Belaza
Régie son et lumière Christophe Renaud, Gwendal Malard


LA TRAVERSÉE
• Chorégraphie Nacera Belaza
Interprétation Dalila Belaza, Aurélie Berland, Anne-Sophie Lancelin
Conception son et lumière Nacera Belaza
Lumière Gwendal Malard
Montage son Christophe Renaud
Photos © Rita Antonioli et Francesca Lanaro
SUR LE FIL
Production Compagnie Nacera Belaza • Coproduction Festival Montpellier Danse // La Villette – résidences d’artiste 2015 (Paris) // Centre chorégraphique National de Tours / Thomas Lebrun – accueil studio // Centre National de la Danse – création en résidence (Pantin) // Moussem Nomadic Arts Centre (Belgique) // Collectif 12 (Mantes la Jolie) avec le soutien de la DRAC Île-de-France – aide à la résidence // Bozar – Palais des Beaux-Arts de Bruxelles // Künstlerhaus Mousonturm (Allemagne) • Soutien Fonds Transfabrik – Fonds franco-allemand pour le spectacle vivant • Aide au projet Spedidam • Résidence Künstlerhaus Mousonturm (Allemagne) • La Compagnie est subventionnée par la Région Île-de-France au titre de la permanence artistique et culturelle et la DRAC Île-de-France / Ministère de la Culture et de la Communication au titre de l’aide à la compagnie chorégraphique conventionnée. Elle est soutenue par l’ONDA et ARCADI pour sa diffusion sur le territoire français et par l’Institut français pour sa diffusion à l’international.

LA TRAVERSÉE
Production Compagnie Nacera Belaza • Coproduction Biennale de la danse de Lyon // Arcadi (Paris) // L’échangeur – CDC Picardie • Accueil studio Centre chorégraphique national d’Orléans / Josef Nadj // Centre chorégraphique national de Nantes / Claude Brumachon, Benjamin Lamarche // Centre chorégraphique national de Belfort / Joanne Leighton // Centre chorégraphique national de Nancy – Ballet de Lorraine / Petter Jacobsson • Résidences Théâtre de l’Olivier (Istres) // Institut français du Maroc // Atelier de Paris – Carolyn Carlson // Moussem Nomadic Arts Centre / Théâtre Monty (Belgique) // Theater Freiburg (Allemagne) • Soutien DRAC Île-de-France / Ministère de la Culture et de la Communication // Région Île-de-France // Institut français // Bureau du théâtre et de la danse – Institut français Allemagne // Spedidam // Parc de la Villette – mise à disposition de plateau (Paris)

Née en Algérie, Nacera Belaza vit en France depuis l’âge de cinq ans. Après des études de lettres modernes à l’Université de Reims, elle crée sa propre compagnie en 1989. Nommée Chevalier de l’ordre des Arts et des Lettres, c’est en autodidacte qu’elle entre en danse, développant une chorégraphie qui prend sa source dans un cheminement intérieur, une écoute sensible du corps, de l’espace et du vide en soi. Son parcours telle une quête tend à valoriser le lien direct entre le danseur et le spectateur, ouvert à l’infini de la scène. Chaque élément des pièces – la lumière, l’espace, le temps, le corps -, se répondent sur le plateau en développant une scénographie qui leur est propre.
Répétition du geste, lenteur infinie, étirement du temps : les pièces de Nacera Belaza explorent toutes le mouvement comme on explorerait un souffle serein, profond et continu qui se frotterait au « vacarme assourdissant de nos existences » ainsi que le confiait Nacera Belaza. La Compagnie Nacera Belaza présente ses pièces à l’international avec une présence régulière en Europe, en Afrique, en Asie et en Amérique du Nord. En France, elle est invitée par des structures et festivals prestigieux tels que le Festival Montpellier Danse (2003, 2006, 2012, 2014, 2016), les Rencontres Chorégraphiques Internationales de Seine-Saint-Denis (2008, 2010), le Festival d’Avignon (2009, 2012) ou encore la Biennale de la danse de Lyon (2010, 2014).
La volonté de la chorégraphe Nacera Belaza de partager et de transmettre s’est cristallisée sur la relation avec les publics et leurs territoires. Elle développe des actions artistiques et des créations sous des formes multiples, de la master class à la performance in situ. Ainsi le parcours de Nacera Belaza s’est continuellement inscrit dans un va-et-vient entre l’Algérie et la France. En parallèle de ses activités avec sa compagnie basée en France, elle a fondé une coopérative artistique en Algérie. Elle est en charge de la programmation du festival de danse contemporaine le «Temps Dansé» depuis 2013 et propose des activités de formation et de sensibilisation des publics à l’art contemporain et au geste dansé.
Nacera Belaza est invitée à Dansem en 2003 avec Paris-Alger, à la Friche Belle de Mai, puis revient pour Dansem 2004 au Théâtre d’Arles avec Paris-Alger suite, puis pour Dansem 2006 avec Le pur hasard au Théâtre Gyptis. Nacera Belaza retrouve Dansem en 2010 avec Le Cri et Les Sentinelles au Théâtre Minoterie. Elle revient en 2011 et présente au Théâtre du Merlan Le Temps Scellé, ainsi que le travail de transmission/création de Les Sentinelles mené avec les danseurs de la formation professionnelle Coline.

 

 

Fermer