Marco D’Agostin – Everything is ok

Spectacles Marseille

 

Mardi 29 et Mercredi 30 novembre           Friche la Belle de Mai / Petit Plateau           Réservez !
 
Spectacle suivant celui d'Alma Söderberg - Cosas / Nadita
 
 

« Une fois passé l’épuisement, que reste-t-il à voir ?
Une émotion, un souvenir, un fragment du passé qui vacille dans l’obscurité ? »

 

Ne vous fiez pas à la chemise hawaïenne : Everything is ok invite à un voyage hyper-actif. Cela commence par une déclamation débridée, cela se poursuit par un corps qui ne s’arrêterait plus de danser. De Nicki Minaj à Usain Bolt, Marco D’Agostin bombarde le spectateur de sons, puis d’images, dans un flot ininterrompu saturé de références. Une performance effervescente au sein de laquelle le jeune chorégraphe, que Dansem découvrait comme interprète dans l’entêtant Folk-S d’Alessandro Sciarroni, invite à débusquer une hypothétique quête de sens.


Marco D'AGOSTIN
(Bologne, Italie)
Everything is ok / création 2015 / durée 35'

 
 
Programme présenté en partenariat avec la Friche la Belle de Mai, avec le soutien de l’Onda – Office national de diffusion artistique, et de l’Institut culturel italien de Marseille et en complicité avec KOMM’N’ACT – festival Parallèle. Retrouvez le festival Parallèle —7 du 24 au 29 janvier 2017.
 
 

• Conception et interprétation Marco D’Agostin
Musique originale LSKA
Création lumière Rocco Giansante
Movement coach Marta Ciappina
Conseil dramaturgique Kristin De Groot
Photos © Alice BRAZZIT
Coproduction VAN Associazione Culturale // Centro per la Scena Contemporanea di Bassano del Grappa (Italie) // Garage Nardini / Operaestate Festival Veneto (Italie) // Dansateliers (Pays-Bas) // Kilowatt Festival (Italie) • Soutien inTeatro (Italie) // D.ID Dance Identity (Autriche) // C.L.A.P. Spettacolo dal vivo (Italie)

Artiste polyvalent, Marco D’Agostin est présent aussi bien dans le champ artistique de la danse et du théâtre que du cinéma. Formé en tant que danseur auprès de Yasmeen Godder, Nigel Charnock, Emio Greco/Accademia Mobile, André Gingras, Simona Bertozzi, Sharon Friedman, Jorge Crecis, Rachel Krische, Guillermo Weickert, il a notamment été l’interprète de Claudia Castellucci/Socìetas Raffaello Sanzio, Alessandro Sciarroni, Iris Erez, Liz Santoro, Tabea Martin, William Collins, Sharon Friedman, Giorgia Nardin. Au fil des ans, il a approfondi ses compétences chorégraphiques avec Rosemary Butcher, Peggy Olieslaegers, Gitta Wigro, Guy Cools, Lucy Cash, Ginelle Chagnon. Depuis 2010, Marco D’Agostin développe son propre travail chorégraphique à travers sa participation à des projets internationaux tels que Choreoroam Europe et Act Your Age. à ce jour il a créé six pièces, parmi lesquelles Viola (2010), (2011) et let sleeping dragons lie (2012) qui ont gagné plusieurs prix consacrés à la jeune création chorégraphique. En 2013, il crée Last day of all et Last day of M., sur le vieillissement et le passage du temps. Sélectionnée par Aerowaves en 2016, sa dernière pièce, Everything is ok (2015) a été choisie par le réseau Dancenet Sweden pour une tournée en Suède à l’automne 2016. Marco D’Agostin a également joué le rôle du personnage principal dans Days of Harvest (Italie, 2012), film primé de nombreuses fois.
Marco D’Agostin est invité à Dansem en tant qu’interprète pour Alessandro Sciarroni, dans Folk-S présenté en 2013 au Pavillon Noir et en 2015 au Théâtre Joliette-Minoterie, et dans Joseph_Kids présenté avec le Théâtre Massalia en 2014 à la Friche la Belle de Mai.
Marco D’Agostin a lu…
Andrew Smart – Autopilot : the art and science of doing nothing (2013) // Peter Handke – Essai sur la fatigue (1989) // Byung-Chul Han – La société de la fatigue (2010)

 

 

 

Fermer