Mal Pelo – Bach

Vitrolles

 

Mercredi 29 novembre à 20.30 & Jeudi 30 novembre à 10.00 Théâtre de Fontblanche Réservez !

Spectacle présenté en partenariat avec la Ville de Vitrolles.

« J’ai découvert beaucoup de choses sur le travail du corps dont j’avais rêvé l’existence. J’ai compris que le temps du corps peut être variable, j’ai compris sa capacité de suggestion, d’énoncer ce que les mots ne peuvent pas dire… »

 

La Catalane María Muñoz s’empare, avec épure et fougue, du Clavier bien tempéré de Bach et combine la danse de quelques préludes qui se jouent en direct avec la mémoire de quelques fugues dansées en silence. Le discours s’articule ici uniquement via le corps et la musique. La présence de l’interprète, brute et indéniable, évolue par un pur travail de mouvement. La musique de Bach s’impose comme un rythme abstrait qui ne s’empare jamais du corps mais semble étirer l’espace pour que les gestes s’y déploient. Un solo construit en crescendo qui donne peu à peu à voir un personnage fascinant.

Mal Pelo - Bach
(Espagne)
création 2004 / durée 50'
TR : 15€ / TP : 10€
• Création et interprétation María Muñoz
• Musique Le Clavier bien tempéré de Johan Sebastian Bach
• Interprétation musicale Glenn Gould
• Aide à la direction Cristina Cervià
• Assistante Leo Castro
• Réalisation vidéo Núria Font
• Lumières August Viladomat
Photos © Jordi Bover
Production Mal Pelo
Coproduction Teatro Real (Madrid, Espagne), Teatre Lliure (Barcelone, Espagne)
Rencontre-discussion avec Mal Pelo animée par Geneviève Vincent le 29 novembre après la représentation.

Geneviève Vincent est historienne, écrivain et accompagne des artistes comme dramaturge conférencière au ballet national de Marseille

En 1989, María Muñoz et Pep Ramis fondent la compagnie Mal Pelo. Pendant leurs premières années, le groupe crée et tourne dans de nombreux pays d’Europe, du Moyen-Orient, d’Amérique du Sud et aux États-Unis. De cet itinérance résulte un échange important d’idées, de techniques et de méthodes de travail avec d’autres créateurs et un développement dans la recherche artistique. En 2001, María Muñoz et Pep Ramis, avec la collaboration de Toni Cots à la direction artistique, entame un nouveau projet : la création de L’animal à l’esquena (L’animal sur le dos), un centre de création et d’échange multidisciplinaire installé dans une ferme de 19 hectares à Celrà (Gerona, Espagne). Ils y organisent résidences, workshops et laboratoires pour des metteurs en scène, musiciens, vidéastes, théoriciens et danseurs.
Depuis 1989, Mal Pelo a présenté, entre d’autres, les spectacles Quarere (1989), Sur-Perros del Sur (1992), Dol (1994), La Calle Del Imaginero (1996), Orache (1998), El Alma Del Bicho (1999), L’animal a l’esquena (2001), Atrás los ojos (2002), An le silence (2003), Bach (2004), Atlas (2005), Testimoni de llops (2006), He visto caballos (2008), Tous les noms (2010), Caïn & Caïn (2011), L’espoir de vivre d’un lièvre (2013).
Mal Pelo a reçu, entre autres, le Premi Nacional de Dansa 2002 de la Generalitat de Catalunya pour le spectacle L’animal a l’esquena et pour son initiative de centre de création à Celrà qui porte le même nom.

www.malpelo.org

María Muñoz étudie la musique et la danse à Amsterdam et Barcelone. Elle fait ses débuts en 1982 dans le spectacle Era de la compagnie japonaise résidente aux Pays Bas, Shusaku & Dormu Dance Theater. En 1985, elle forme La Dux avec Maria Antònia Oliver et fait ses premiers pas dans la création scénique. En 1988, elle crée le solo Cuarto Trastero avec Pep Ramis et forme en 1989, toujours avec Pep Ramis, la compagnie Mal Pelo. Ils partagent depuis la création et la direction. Au sein du groupe, elle développe une recherche et une pédagogie du mouvement. Aussi elle édite et stimule la création de textes pour la scène. Actuellement, elle est chorégraphe, danseuse et directrice du Centre de création L’animal a l’esquena à Celrà, Girona.

Mal Pelo a présenté au Théâtre des Bernardines Bach pour Dansem 2005 et He visto caballos pour Dansem 2010.
María Muñoz présente au Théâtre des Bernardines Atrás los ojos pour Dansem 2003 et Todos los nombres pour Dansem 2010.
Jonathan Cott – Conversaciones con Glenn Gould (1984)

 

Fermer