ANNAMARIA AJMONE – Trigger

Pavillon Noir

 

ANNAMARIA AJMONE (Milan)

Trigger

Création 2017

 
 
 

Jeu. 6 décembre - 20h00 Ven. 7 décembre - 20h00 Pavillon Noir Réservez via le Pavillon Noir

 
 
 

Durée : 20’ (+ 30′)
TP : 20 €
TR : 8 / 14 / 16 €

SOIREE PARTAGEE, avec NADITA d’Alma Söderberg, 30′
 
En coréalisation avec le Ballet Preljocaj – Pavillon Noir et avec le soutien de l’Onda – Office national de diffusion artistique

 
 
 

Dans Trigger, Annamaria Ajmone module sa présence pour transformer notre perception de l’espace. Tantôt incisive, tantôt sensible, elle capte les énergies environnantes pour engager son corps dans une « conversation » de haute sensibilité avec le temps, l’espace et les spectateurs qui l’entourent. Tout au long de son solo, la danseuse chorégraphe passera ainsi d’un état à un autre en épousant la bande sonore, qui travaille de manière très cinématographique les ambiances. Cette matière sonore creuse l’espace et donne à la pièce les dimensions d’un ailleurs, d’une présence autre. Elle induit des sensations spatiales et déclenche des modifications de mouvements. Annamaria Ajmone s’adapte et se transforme, prend possession de l’espace, saute et bondit avec la souplesse d’une liane, jouant avec les spectateurs, confrontés à cette danse qui s’approche d’eux, leur tourne le dos, passe derrière ou se déploie au centre.
 
Créé dans le cadre d’un projet autour des pratiques d’habitat temporaire, Trigger questionne ainsi la manière qu’on a d’investir un endroit : comment transformer un espace en un lieu, une abstraction en un territoire, vecteur de mouvements et de sensations.

 
 
 

Annamaria Ajmone est danseuse et chorégraphe. Elle est diplômée en lettres italiennes à l’Université de Milan, elle a étudié la danse à la Civica Scuola di Teatro Paolo Grassi de Milan. Ses œuvres ont été présentées dans des festivals, des musées, des galeries d’art et jouées en Europe, en Asie, en Amérique du Nord et en Afrique du Nord. Depuis 2015, elle travaille sur le projet en cours Arcipelago / Pratiche di abitazioni temporanea, où la danse crée son espace dans les lieux les plus divers. Elle collabore avec d’autres artistes sur des projets de natures et de durées diverses. Elle a remporté le prix « Meilleur jeune interprète italien 2015 ». Elle coorganise en Italie le format open-source pour l’échange de pratiques dans le domaine des arts de la scène : Nobody’s Business.

• Conception et chorégraphie : Annamaria Ajmone
• Musique : Palm Wine
• Direction technique : Giulia Pastore
• Costumes : Jules Goldsmith
• Production : CAB 008
• Coproduction : Cango / Umano – Cantieri internazionali sui Linguaggi del corpo e della danza
• Soutenu par : Regione Toscana I MIBACT
• En collaboration avec : Teatro della Toscana
Crédit photo : Michela Di Savino

 
 
 

Fermer