Alessandro Sciarroni – Don’t be frightened of turning the page

Marseille

 

Vendredi 8 et samedi 9 décembre à 20.00 Montévidéo Réservez !

Spectacle présenté en coréalisation avec Montévidéo, créations contemporaines et avec le soutien de l’Onda – Office national de diffusion artistique.

« De manière générale, je ne parle jamais explicitement de tel ou tel sujet dans mes pièces. Dans Don’t be frightened of turning the page, je ne veux pas poser de signification spécifique sur l’action de la rotation pour ne pas enfermer la pièce ni restreindre la perception du spectateur. »

 

Nouvelle création d’Alessandro Sciarroni, Don’t be frightened of turning the page s’inscrit dans une série de pièces axées sur l’idée de rotation intitulé Turning. Conçu et interprété par le chorégraphe et performeur italien, ce solo tourbillonnant façon derviche contemporain, tantôt perché, tantôt bondissant, un peu planant s’inspire des migrations humaines et animales et entraîne le spectateur dans une fascinante exploration intérieure aux résonances multiples.

Alessandro Sciarroni - Don't be frightened of turning the page
(Italie)
Création 2017 / durée 45'
TR : 15€ / TP : 10€
• Création et interprétation Alessandro Sciarroni
• Lumières Rocco Giansante
• Dramaturgie Alessandro Sciarroni, Su-Feh Lee
• Création sonore Paolo Persia
• Costumes Ettore Lombardi
Photos © Alessandro Sciarroni
Production Corpoceleste_C.C.00# et Marche Teatro – Teatro di rilevante interesse culturale (Ancona, Italie)
Coproduction CENTQUATRE-PARIS, CCN2 – Centre chorégraphique national de Grenoble, Les Halles de Schaerbeek (Bruxelles, Belgique)
• Le spectacle a été créé dans le cadre du projet Dialogues / Performances artistiques à la Villa Manin, un projet du CSS Teatro stabile di innovazione del FVG et du ERPaC Ente Regionale per il Patrimonio Culturale del FVG, avec le soutien du Mibact – Ministry of Cultural Heritage and Activities and Tourism and the Autonomous Region of Friuli Venezia Giulia
Avec le soutien de Migrant Bodies de la Commune de Bassano del Grappa – CSC Centro per la scena contemporanea (Italie), La Briqueterie, Centre de développement chorégraphique du Val-de-Marne (Vitry-sur-Seine),Circuit-Est (Québec), The Dance Centre (Vancouver, Canada), du HIPP The Croatian Institute for Dance and Movement (Zagreb, Croatie), La Biennale de Venise
• Alessandro Sciarroni est artiste associé au Marche Teatro – Teatro di rilevante interesse culturale (Ancona, Italie) et au CENTQUATRE-PARIS
Alessandro Sciarroni est un performeur, chorégraphe et metteur en scène italien, avec une formation en arts visuels et plusieurs années de pratique théâtrale. Ses œuvres sont présentées dans les festivals de danse et de théâtre contemporains, les musées et les galeries d’art, ainsi que dans des espaces non conventionnels et impliquent des professionnels de différentes disciplines. Son travail dépasse les définitions traditionnelles du genre et peut utiliser certaines techniques et expériences issues de la danse mais aussi du cirque ou du sport.
Dans ses créations, il tente de révéler les obsessions, les peurs et les fragilités de la performance et explore les concepts de lutte, de stabilité et de résistance. À travers la répétition d’un mouvement, d’une pratique à la limite de l’endurance physique des interprètes, il installe une autre dimension du temps et une relation empathique entre le public et les artistes.
Ses œuvres ont été présentées dans le monde entier (Europe, Amérique du Sud, Amérique du Nord, Moyen-Orient, Asie). Parmi les principaux événements auxquels il a participé figurent la Biennale de la danse à Lyon, le Kunstenfestivaldesarts à Bruxelles, le Festival Impulstanz à Vienne, la Biennale de Venise, le Festival d’Automne et le Festival Séquence Danse à Paris, l’Abou Dhabi Art Fair, le Walker Art Center Minneapolis, le festival Crossing The Line de New York, le festival Juli Dans à Amsterdam et le festival PICA de Portland. Il a également exposé son travail au Centre Pompidou à Paris et au Musée MAXXI à Rome.
Alessandro Sciarroni a présenté Folk-S – will you still love me tomorrow? au Pavillon Noir et Joseph au Théâtre de Lenche pour Dansem 2013, puis Untitled – I will be there when you die au Pavillon Noir et Joseph_Kids à la Friche la Belle de Mai avec le Théâtre Massalia pour Dansem 2014 et a présenté de nouveau Folk-S – will you still love me tomorrow? au Théâtre Joliette-Minoterie pour Dansem 2015.
Diane Arbus – An Aperture Monograph (2012), Untitled (2005) // Virginia Woolf – Les vagues (1931) // Nan Goldin – The Ballad of Sexual dependency (édition 2004) // Ren Hang – œuvre complète // Jack Pierson – The lonely life (1997)

 

Fermer